Coaching – Historique

Historique du coaching

Le coaching est un secteur en émergence pour lequel subsistent de nombreuses zones d’ombre et questions. Parmi celles-ci, quelles en sont les origines ?

Une remarque immédiate s’impose : a priori, ce ne serait pas technique nouvelle mais les avis divergent. Pour certains, on pourrait ainsi remonter au Ve siècle avant J.C. avec Socrate. Celui-ci, précurseur de la « maïeutique » (ou l’art d’accoucher les esprits), pourrait être reconnu comme le père du coaching. Les « éminences grises », les « confesseurs » voire les « fous du roi », au Moyen Âge, à la Renaissance, pourraient s’en rapprocher.

Pour d’autres, le mot « coach » serait tiré du français « coche ». Ici est fait allusion à la période où existaient des voitures conduites par un « cocher » : ce dernier accompagnait les passagers à leur destination. Pour étayer cela, on peut également faire un lien avec le XIXe siècle : en effet, dans le domaine culturel (théâtral, lyrique et cinématographique), le coach était déjà un accompagnateur, un soutien pour l’artiste.

L’unanimité se fait en revanche pour dire que le coaching actuel est connu pour son concept issu du sport. « To coach » signifie entraîner, préparer, accompagner, motiver. Provenant des pays anglo-saxons – les États-Unis en l’occurrence – il s’agit du fait que pour gagner, les athlètes ont, non seulement besoin de force, de musculature ou de technique mais également d’un point crucial pour faire la différence : le mental.

Coaching. (2006, mai 10). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 19:38, mai 15, 2006 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Coaching&oldid=7192527.

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This