La santé avec la méditation – Magazine Mieux-Être

La méditation, un outil de mieux-être et de santé

Par Bernard Langelier

Face au rythme effréné de la vie quotidienne et dans volonté de retrouver une paix intérieure, de plus en plus de personnes se tournent vers la méditation, un outil de bien-être à la portée de tous, et qui se présente sous différentes formes et courants. En voici un aperçu général…

Assaillis par les responsabilités et les petits tracas quotidiens, nous souhaitons tous trouver en nous un calme, une paix bienfaisante. Certains ont recours aux tranquillisants, d’autres se lancent dans le sport ou s’adonnent à différents divertissements. Puis il y a l’autre voie. Celle du voyage intérieur. Celle de la clarification de l’esprit : la méditation. Longtemps associée aux initiés, comme les yogis ou les moines tibétains, la méditation compte maintenant des millions d’adeptes à travers le monde. Ces personnes sont à la recherche d’un meilleur équilibre dans leur vie, d’un antidote contre le et la maladie. Nicole, 47 ans, cadre dans une société d’État, ne peut plus se passer de la méditation. « Chaque jour, je prends notamment une pause de 30 minutes pour me reconnecter avec moi-même. Je prends une marche et fait le vide autour de moi. Je reviens plus calme, régénérée. Une sensation de grande sérénité. »

Il existe de nombreuses techniques de méditation, mais elles ont, essentiellement, toutes le même l’objectif : permettre à l’esprit de s’apaiser, revenir à soi en contrôlant le flot continuel de nos pensées. En gros, on peut identifier trois grandes catégories de techniques méditatives : celles qui favorisent le vide, celles qui visent à canaliser les pensées et celles qui ont recours au mouvement du corps.

La méditation de concentration

Principales caractéristiques : permettre à l’individu de regarder défiler ses pensées, comme s’il regardait un film. Parvenir doucement au vide de l’esprit pour laisser place à la conscience claire. Les yeux mi-clos fixent un point imaginaire ou un objet existant comme une bougie ou une fleur.

Principales approches

Zen
Cette technique, appelée aussi « zazen », remonte à Bouddha et préconise la position assise sur un coussin, jambes croisées, colonne vertébrale et tête très droites. Les yeux mi-clos, le regard fixé, l’individu laisse passer les pensées sans intervenir. Le travail est fait principalement sur la respiration profonde, l’expiration et la position du corps.

Tibétaine
Technique qui s’apparente à la zazen. Toutefois, certains courants préconisent l’utilisation d’images mentales découlant des déités du panthéon tibétain pour centrer l’esprit.

Yogique
La plus haute forme de méditation yogique est le raja-yoga, caractérisé par la position bien connue du lotus (la position assise avec chaque pied amené sur la cuisse de la jambe opposée). Cette technique yogique, qui mise sur la concentration ainsi que le travail de la respiration (le pranayama), focalise les pensées sur un mantra, c’est-à-dire un élément répétitif que l’on récite intérieurement ou à voix haute pour mieux canaliser ses pensées.

 
Lisez la suite de cet article en vous procurant le numéro 25 (décembre-janvier 2008-2009) du magazine Mieux-Être
Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This