Motivation – Théories

Les théories de la motivation humaine

On parle de « théorie de la motivation » pour désigner les préconceptions qui ont présidé généralement à l'élaboration d'un modèle de motivation.

On recense ainsi un grand nombre de « théories » :
• théorie de l'attribution ;
• théorie de l'autodétermination ;
• théorie de l'autorégulation ;
• théorie de l'efficacité personnelle ;
• théorie de l'expectation ;
• théorie du comportement planifié.

À chaque époque, ses conceptions de l'homme et ses théories de la motivation (Little 1999, McAdams 1999).

Les bases classiques des théories sont :
• les pulsions et la réduction de la tension (plaisir) ;
• les exigences de croissance et d'actualisation de soi ;
• les bénéfices de la stabilité et de prévisibilité ;
• les gratifications de la réussite (théorie des buts).

 La théorie de la hiérarchie des besoins d'Abraham Maslow (1954)

 

Accomplissement personnel

 

Estime de soi

 

Estime des autres

 

Amour, appartenance

 

Sécurité

 

Physiologique

Cette théorie hiérarchise les besoins, et dit que plus on « monte » de niveau, et plus la motivation est importante. Mais on ne peut atteindre les niveaux supérieurs, que si les besoins plus primaires sont satisfaits.

Cette théorie précise également que ces besoins ont structure multidimensionnelle, c'est-à-dire que d'un sujet à un autre, le niveau de satisfaction des besoins n'est pas le même.

Cette théorie est très critiquée aujourd'hui, car énormément de données montrent que plus on assouvit un besoin, plus on cherche à le satisfaire.

Motivation. (2006, avril 5). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 22:53, avril 5, 2006 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Motivation&oldid=6502093.

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This