Santé – Retraite de yoga – Magazine Mieux-Être

Santé – Retraite de yoga dans un ashram : pour un bien-être tous azimuts

Par Marie-Christine Dumas

Avec un rythme de vie de plus en plus effréné, dans société de consommation à outrance, nombreux sont ceux qui décident d’intégrer le dans leur hygiène de vie afin d’accéder à un mieux-être personnel, agissant sur le corps et l’esprit. Pour une expérience résolument plus fondamentale, ressourcez-vous dans un ashram où le yoga classique ainsi que la science de l’ayurvéda y sont pratiqués. Une rencontre avec soi-même où tranquillité et simplicité sont à l’ordre du jour.

Que ce soit dans un paysage tropical ou enneigé, les ashrams sont éloignés des grands centres urbains, en pleine nature, dans des établissements sobres, dépourvus d’artifices et de stimulations artificielles. L’hébergement offert est sans luxe et se présente souvent sous forme de dortoirs; dans certains cas, il y a possibilité d’avoir accès à des chambres doubles ou simples avec plus de confort. On y sert aussi des repas végétariens équilibrés dans le but de purifier le corps et de faciliter le ressourcement de l’esprit. Pour une expérience unique dans un ashram réputé, optez pour les International Sivananda Yoga Vedanta Centers, qui regroupent 40 centres au Canada, aux États-Unis et aux Bahamas.

Le yoga, une tranquillité intérieure en toute simplicité

Seul une infime partie de la communauté « yogiste », qui est évaluée à plus de 15 millions d’adeptes aux États-Unis seulement, fréquentent les ashrams. Il est vrai que la conscience populaire perçoit ces lieux d’apprentissage comme « excentriques », où le dogme et l’arnaque pourraient être au rendez-vous. Or, bien au contraire, les préjugés sont vite écartés, puisque cette philosophie de vie repose sur des principes fondamentaux qui mettent l’accent sur la simplicité et la tolérance.

En effet, un séjour dans un ashram est en général très peu coûteux et n’exige parfois de ses visiteurs que certaines séances d’étirement. Le mot ashram provient du mot sanskrit shram qui signifie « travail pénible » et « retraite », ce qui présuppose une démarche physique et spirituelle parfois ardue, dans un lieu propice au ressourcement, pour l’accomplissement d’une meilleure connaissance de soi. Les enfants y sont même les bienvenus et, dans certains cas, peuvent participer à des séances de yoga adaptées à leur niveau.

Quelques ashrams pour une meilleure connaissance de soi

L’Ashram Sivananda, camp de yoga

Val-Morin, Québec
Type d’établissement Ashram pour la famille.
Type d’expérience Dans les magnifiques Laurentides, à une heure de Montréal, découvrez ce camp de yoga, qui offre une panoplie d’activités physiques complémentaires (canot, vélo de montagne, ski de fond, escalade et rafting) en plus des séances de yoga classique, pour réussir une expérience de ressourcement des plus complète.

Coûts relatifs à cette retraite À partir de 80 $CAD par jour (510 $CAD par semaine). Il y a possibilité de faire du camping pour une fraction du prix. Ce tarif comprend l’hébergement en pavillon, deux repas, l’utilisation du sauna et de la piscine extérieure l’été, les séances de yoga et les sports. Les enfants de moins de 12 ans paient demi-tarif, et c’est gratuit pour les bambins!

Lisez la suite de cet article en vous procurant le numéro 6 (janvier-février 2007) du magazine Mieux-Être

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This