Ingénierie des Croyances de Base – 4

Richard Thibodeau, Ingénierie des Croyances de Base Institut Unescorps inc. page 4

Origine de l'ICB…  L'ICB a été créée en 1982 par Elly Roselle qui réside à White Rock en Colombie-Britannique.  Le désir impétueux d'Elly Roselle de concevoir l'Ingénierie des Croyances de Base était tout simplement un désir de vivre.  À un moment de sa vie, lorsqu'elle était sur le point de perdre bataille de 20 ans contre l'anorexie et la boulimie (après avoir essayé toutes les thérapies disponibles),

Elly a découvert un processus qui lui a permis de se guérir en changeant les croyances négatives profondément incrustées dans son esprit subconscient.  Plus tard, elle acquit des droits réservés sur les processus de l'Ingénierie des Croyances de Base.  Elle a fondé le Core Belief Engineering College en 1997.  Ce collège est maintenant reconnu par le Private Career Training Institution of BC.

 

Qu'est-ce qu'une croyance?  Une croyance est une prémisse que nous avons acceptée, avec ou sans preuve, et qui nous permet de prédire et de construire notre futur.  Nos croyances (prémisses) deviennent les fondations sur lesquelles des modèles de comportements automatiques et répétitifs sont formés.  La plupart de nos modèles de comportements servent nos succès, ce que nous sommes et comment nous voulons être perçus.  

Cependant, certains modèles de comportements sont extrêmement restrictifs, spécialement ceux qui ont été formés à un jeune âge pendant que l'on essayait de survivre dans un monde que nous pouvions seulement comprendre d'une perspective d'enfant.  Certains modèles de comportement automatique peuvent inclure des colères incontrôlables ou de violentes réactions, des peurs irrationnelles (de ne jamais avoir assez d'argent; de passer d'une relation décevante à une autre; de commencer des projets sans jamais les terminer), des compulsions, etc.

Exemple : Dans son enfance, Jeanne vivait sous la menace constante de l'insécurité financière.  Elle avait le sentiment que « le toit allait s'effondrer à n'importe quel moment ».  Elle avait absorbé les croyances de ses parents concernant l'argent et leur peur de ne jamais en avoir assez.  En tant qu'adulte, Jeanne a un emploi sécuritaire, rapporte un bon salaire à la maison et n'a aucune dette.  Pourtant, elle s'inquiète constamment et est anxieuse concernant l'argent.  Elle ne dépense jamais d'argent pour elle-même sans se sentir très coupable et, lorsqu'elle le fait, elle n'achète que le strict essentiel, mettant de l'argent de côté pour les inévitables mauvais jours.  Consciemment, Jeanne a grandi, mais sa structure de croyances n'a pas grandi.

Author: Richard Thibodeau

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This