La joie de vivre de Nathalie Traisnel Impératori

Nathalie Traisnel Impératori
Un jour de mes 5 ans, ma vie a basculé lorsqu'un pédophile m'a pris ce qui était le plus cher à mes yeux : ma joie de vivre. Comme bon nombre d'enfants, j'ai grandi et je n'ai jamais parlé ; puis à l'âge adulte je me suis retrouvée obèse(117 kilos/1m69) sans comprendre pourquoi. Aujourd'hui j'ai 37 ans et j'en ai assez de me taire ! C'est la raison de l'écriture de mon livre publié aux Editions Bénévent. Mon histoire est loin d'être la seule malheureusement car encore trop d'enfants subissent et se taisent.

Je souhaiterais montrer  à travers mon histoire que bien souvent les blessures psychologiques peuvent être étroitement liées avec les comportements alimentaires ; pour mon cas c'était l'obésité, pour d'autres ça sera l'anorexie.

 

Voici en quelques phrases,(pour être plus précis), un résumé d'après le quotidien français "La Provence":

" Je n'avais jamais osé parler car la peur et la honte me rongeaient. J'ai décidé de réagir car j'ai le droit d'exister "

" Si tu parles, tes parents vont te gronder ". Culpabilité, malaise, peur, désespoir. Et même obésité. Nathalie est enfin sortie du cauchemar dans lequel elle a vécu des années durant.

Prisonnière d'un lourd secret qui a empoisonné sa vie, ce n'est que très récemment qu'elle a décidé de parler. Avec, à la clé, un livre." J'ai enfin maigri fois pour toutes ! " n'est pourtant pas l'histoire d'une femme obèse qui un jour a décidé de maigrir. Au-delà des apparences, ce livre écrit d'une façon romancée raconte un parcours psychologique difficile, les épreuves douloureuses par lesquelles cette femme a dû passer, non pas pour maigrir, mais pour découvrir ce qui l'avait poussé à prendre autant de poids. A l'âge de cinq ans, " Nath " -comme l'héroïne- a été violée. Pour l'amadouer son agresseur lui offrait des bonbons pour qu'elle se taise.

Chantages et menaces ont fait partie de son quotidien. A l'âge adulte, Nathalie a continué cette habitude : manger des friandises pour se taire, manger pour éviter de voir la réalité, manger pour oublier ! Un cycle infernal dans lequel elle plonge pendant quelques années. Années qui la conduisent à l'obésité. " Aucun régime n'avait marché ". De kilos en kilos, régime yo-yo, de dépression en tentative de suicide, " Nath " atteint 117 kilos pour 1m69. Séjours en hôpital psychiatrique, cure d'amaigrissement.Elle est à bout.

" Je pensais être malheureuse parce que j'étais grosse. Il faut comprendre pourquoi on mange. J'ai eu quatre enfants. Et à chaque fois qu'arrivaient les cinq ans, c'était terrible, j'avais peur que cela se reproduise avec eux ". Son viol était à l'origine de ses souffrances et une endocrinologue réussit à lui faire voir la vérité en face. " Elle m'a fait comprendre que je m'étais forgée une carapace car j'avais pris du poids uniquement au niveau du ventre et des cuisses ".

C'est comme un coup de poing en plein visage. Le miroir s'ouvre, elle se regarde enfin en face. Plus important encore elle comprend l'origine de son mal-être à bientôt 37 ans. " Ce livre est le cheminement thérapeutique que j'ai été obligée de suivre pour redevenir telle que j'étais avant. Renaître à la vie autant psychologiquement que physiquement car aujourd'hui je ne pèse plus que 67 kilos ". N.K

Aujourd'hui, je propose mon histoire à des journalistes, des réalisateurs et des producteurs afin de faire éclater ce tabou, cette injustice au grand jour pour que les enfants abusés  grandissent sans  peur,  honte,  culpabilité,  manque de confiance en eux qui peuvent les pousser à avoir des troubles du comportement alimentaire ; pour enfin  retrouver leur dignité. 

Je me suis aperçue avec le temps, puis avec les lecteurs qui m'écrivent, que la situation est grave… Et à travers mon livre,  je voudrais montrer que l'on peut s'en sortir et se reconstruire. Au bout du tunnel, la lumière ne demande qu'à jaillir.

Pour en savoir plus, voici mon site Internet :

La métamorphose physique et pschologique de Nathalie Traisnel Impératori

 

 

 

http://www.nathalie-traisnelimperatori.com

Author: TRAISNEL Nathalie

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This