Le manque d’estime de soi: comment en sortir

Il est fréquent de se concentrer sur soi et de ruminer des pensées négatives lorsque nous vivons des événements éprouvants. C’est la négation de soi, l’autodénigrement. Plus qu’une simple distorsion ou dissonance cognitive, il s’agit d’une perspective défavorable qui englobe toute notre identité et qui mine notre estime de soi.

La tendance à se concentrer sur nos caractéristiques et nos négatives a d’ailleurs été associée à la dépression. C’est la répétition des mêmes distorsions qui donnent à notre cette teinte défavorable. Cette attitude perpétue un état difficile à supporter qui conduit, par exemple, à nous croire indigne d’être respectés ou même d’être aimés. Nous nous sentons coupables et honteux, bref, nous multiplions les reproches à notre endroit.

Le manque d’estime de soi et l’autodénigrement sont mensongers. Il nous font entretenir de fausses croyances à notre sujet à travers des désirs irréalistes. La distorsion de sélection d’informations nous concentre sur ce que nous voudrions être et sur ce que nous ne sommes pas de manière à augmenter l’insatisfaction.

Par exemple, si je rêve d’être un auteur reconnu mondialement alors que mes ne bénéficient pas d’un succès international, je me dirai que je ne suis qu’un raté. Un peu déficient comme raisonnement, non?

Le manque d'estime de soi (infographie)

Le manque d’ (infographie)

Les signes du manque d’estime de soi

  • Croire que nous ne sommes pas de taille à faire face aux événements.
  • Manquer de confiance en nos capacités et nous empêcher de faire de nouvelles activités.
  • S’octroyer la responsabilité des événements dont nous ne sommes pas responsables (culpabilité).
  • Se croire toujours la source de ses problèmes ou des problèmes des autres.
  • Se réprouver, se blâmer, se discréditer.
  • Ruminer des pensées négatives.

Être incapable de s’estimer

Notre identité influence beaucoup la manière dont nous interprétons les paroles et les réactions des autres. Cette capacité est très utile car elle nous aide à gérer efficacement les informations relatives à nous-mêmes. Mais, comme vous le savez, nos interprétations ne sont pas toujours valides. Et l’interprétation des informations à notre sujet ne fait pas exception, surtout lorsque nous avons tendance à nous dénigrer. C’est ce qui se produit lorsque nous n’arrivons pas à nous estimer.

Si cela se produit dans votre vie, je vous suggère d’utiliser la remise en question (recadrage) pour déconstruire les croyances négatives que vous entretenez à votre endroit.

Confirmer l’opinion négative de soi

Les personnes qui se concentrent sur leurs attributs négatifs recherchent tout ce qui confirme leur absence de valeur. Elles interprètent les événements et choisissent précisément les informations qui les dénigrent. Elles entretiennent des attentes négatives face à leur avenir et expliquent leurs échecs par leur seule faute. Cet infâme processus renforce l’idée profondément négative que ces personnes ont d’elles-mêmes.

La tendance à confirmer l’opinion négative de soi nous porte aussi à imaginer les critiques que les autres peuvent nous adresser. Nous interprétons alors des gestes et des paroles anodins comme des signes de dénigrement. Pourtant, ces conclusions ne proviennent que de la tendance à confirmer l’ »hypothèse » que nous ne possédons aucune valeur. Le manque d’estime de soi concentre notre attention sur nos imperfections et nos erreurs au point d’oublier nos qualités et nos succès.

La généralisation participe également à ce désordre identitaire. Lorsque nous nous sentons inférieurs aux autres, nous généralisons quelques lacunes à notre personne entière. Cela ne nous aide pas à croire en notre valeur! Par exemple, si j’admets que je me suis trompé, cela ne signifie pas que je fais toujours des erreurs.

Avoir peur du rejet et de l’humiliation

La honte suscite de l’autodénigrement parce qu’elle implique un rejet réel ou fictif de la part des autres. Le sentiment de rejet ne valorise personne. des conséquences importantes de cet autodénigrement consiste à nier notre valeur dans différents domaines. Ce faisant, nous finissons par croire que les autres ne nous accordent pas de valeur non plus. Cette constatation fallacieuse fait naître l’humiliation. La peur d’être jugé et d’être rejeté constitue peut-être la critique la plus difficile à endurer, surtout lorsque nous mettons déjà en doute notre identité.

Les sentiments de rejet et d’humiliation sont très difficiles à vivre. Le problème consiste à imaginer que nous ne sommes pas aussi estimables que les autres. Les jugements à notre endroit sont acerbes mais absolument invalides. Nous présumons que nous serons désavantagés, méprisés et impuissants. La peur du rejet suscite donc beaucoup d’agressivité. Cette réaction vise à nous protéger de la souffrance que le présumé rejet occasionnera. Pourtant, la plupart du temps, c’est cette réaction inadaptée qui suscite le rejet, et non l’inverse. Ce processus destructeur nous conduit aussi à éviter les relations interpersonnelles, l’intimité, ce qui engendre beaucoup de solitude.

N’est-il pas tragique de nous sentir honteux, stupides, inappréciables et vulnérables lorsque nous n’avons aucune raison valide de tirer ces conclusions? Nous devons nous aimer suffisamment pour respecter les autres tout en privilégiant nos propres choix. Pour y arriver, vous pouvez toujours remettre en question les intentions négatives que vous croyez que les aux autres ont à votre endroit.

Tristesse, mélancolie, psychologie

Tristesse, mélancolie, psychologie

Une identité plus forte pour plus d’estime de soi

C’est pourquoi il est aussi important de surveiller la validité de notre et des croyances à notre égard. Au lieu de refuser les marques d’estime de la part des autres, vous pouvez utiliser la remise en question (recadrage) pour réviser vos distorsions identitaires et rénover la manière dont vous vous percevez, rénover votre identité. La possibilité de vous accepter tels que vous êtes vous soulagera de la peur d’être humiliés.

Bibliothèque

Vidéos

Autres ressources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Identit%C3%A9_%28sciences_sociales%29

http://www.yrub.com/psycho/psyid01.htm

http://www.scienceshumaines.com/identite-des-conflits-identitaires-a-la-recherche-de-soi_fr_12390.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Identit%C3%A9_personnelle

D'autres articles à lire…

Author: Nicolas Sarrasin

Nicolas Sarrasin est l’auteur de plusieurs livres de psychologie et de développement personnel dont il offre maintenant l’ensemble du contenu gratuitement sur son site. Obtenez son ebook (pdf de 60 pages) et son programme « Objectif Développement », tous deux gratuits, à partir de cette page: www.nicolassarrasin.com/ressources.

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This