Santé – Bio-K Plus – Magazine Mieux-Être

Santé – Bio-K Plus : le secret est dans le pot

Depuis quelques années, les probiotiques sont scrutés à la loupe. À la suite de nombreuses recherches scientifiques, on a en effet découvert qu’ils étaient excellents pour maintenir bonne santé et que l’on pouvait en consommer à titre préventif tous les jours, sans danger. Les probiotiques sont en fait des micro-organismes vivants qui tapissent le système digestif, en agissant à titre de barrière contre les mauvaises bactéries qui nous agressent sous forme d’infections. La compagnie Bio-K Plus, dont les probiotiques contiennent 50 milliards de bonnes bactéries, s’est particulièrement démarquée par la qualité de ses produits.

PAR LOUISE MOREAU

L’histoire de Bio-K Plus, une entreprise familiale en biotechnologie qui a pignon sur rue à Laval, remonte à 1994. Le président fondateur de la compagnie, Claude Chevalier, nous raconte comment tout a commencé : « Lors de l’un de mes voyages à Paris, j’ai retrouvé un ami de longue date, le Dr François-Marie Luquet, un expert mondial en bactérie lactique. C’est là qu’il m’a parlé d’une bactérie humaine avec des propriétés thérapeutiques particulières. On a finalement marié deux technologies, laitières et pharmaceutiques, pour donner un milieu à cette bactérie et en faire un produit unique, qui est aujourd’hui breveté. Bio-K Plus est venue au monde à partir de là. »

Des bactéries amies

Deux bactéries sont à la base de la production des probiotiques Bio-K Plus : Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus casei. Ces bactéries sont utiles pour notre santé digestive. Elles agissent comme protection quand notre système immunitaire est à la baisse, ce qui peut être causé par du , une non adéquate ou de la fatigue. Elles peuvent par conséquent aider à renforcer notre système immunitaire. Bio-K Plus est la seule à offrir dans ses probiotiques une concentration de 50 milliards de bonnes bactéries vivantes, dont la résistance et l’efficacité ont fait l’objet de tests en laboratoire.

Pour une meilleure santé digestive

La prise de capsules probiotiques peut se faire de façon quotidienne, sans danger pour la santé, et ce pour une période indéterminée. Durant l’hiver, les probiotiques pourraient être une protection supplémentaire contre les maladies infectieuses, telles que bronchites, sinusites, etc. Ils peuvent également occasionner une meilleure digestion et réduire le cholestérol dans le sang. L’impact peut cependant se faire sentir ailleurs. Selon le président fondateur de Bio-K Plus, les probiotiques peuvent avoir un impact sur la C difficile, une bactérie qui a frappé durement les malades des centres hospitaliers de Sherbrooke, il y a deux ans. « On s’est aperçu, dit-il, qu’on neutralisait la toxine A du C difficile en 24 heures, avec la prise de nos probiotiques. »

Pour les intestins paresseux

De nombreuses études ont démontré que les probiotiques pouvaient équilibrer la flore intestinale, tout en régularisant le transit intestinal. Les personnes qui sont sujettes à de fréquentes périodes de constipation ou de diarrhée pourraient donc constater une nette amélioration. Ces micro-organismes se sont avérés particulièrement efficaces contre la turista, la diarrhée du voyageur. Des recherches sont aussi prometteuses pour des maladies de l’intestin, telles que le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crown ou la colite ulcéreuse.

Des résultats prometteurs

Bio-K Plus a un pas d’avance sur ses concurrents. Comme on sait que les diarrhées associées à la prise d’antibiotiques frappent la moitié des gens malades, la prise des probiotiques très concentrés s’est avérée très efficace pour enrayer ce problème très fréquent.

Lisez la suite de cet article dans le numéro 34 (décembre 2009) du magazine Mieux-Être
Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This