Santé – Centre de conditionnement physique – Magazine Mieux-Être

Santé – Comment choisir un centre de conditionnement physique

Bravo ! Vous avez enfin décidé de vous mettre en forme et pour l’occasion, vous avez acheté de nouveaux vêtements et des souliers d’exercice attrayants et confortables. Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire dans un centre de conditionnement physique, mais vous vous demandez comment choisir le centre idéal pour vous. Êtes-vous prêt ? Je vous emmène magasiner !

Par Doris St-Arnaud, spécialiste et auteure en activité physique

Nous devons dénicher un endroit près de chez vous, qui convient à votre budget et où vous vous sentirez confortable. Ce sont là trois critères essentiels qui auront influence majeure sur votre motivation à y retourner régulièrement. Il y a aussi de nombreux autres facteurs à considérer lors de l’évaluation d’un centre. Voyons cela étape par étape…

Étape 1 : l’aspect pratique

Le centre que vous choisirez doit se situer sur votre route habituelle ou à l’intérieur d’un périmètre de deux à cinq kilomètres de votre résidence ou de votre travail. Si vous avez une plus grande distance à parcourir, les chances que vous vous y rendiez sur une base régulière sont minces ! Saviez-vous que c’est la raison principale qui mène au décrochage ? Si vous vous déplacez en voiture, il faut vous assurer qu’il y a suffisamment d’espaces de stationnement disponibles à l’heure où vous prévoyez vous y rendre. Sinon, le centre est-il facilement accessible par transport en commun ?

Étape 2 : vos intérêts

Précisez vos goûts et ce qui vous intéresse : natation, entraînement en salle, sports, cours de groupe, etc. Un grand centre de qualité supérieure peut avoir beaucoup plus d’appareils, des cours de groupe très variés, peut-être une piscine, du tennis, un service de massothérapie et même un restaurant ou un café. D’un autre côté, je vous suggère d’opter pour un centre qui fait partie d’une chaîne si vous vous déplacez beaucoup et aimeriez vous entraîner dans une autre ville. Enfin, un plus petit centre pourrait mieux vous convenir si vous trouvez les grands centres intimidants. Ils ont moins d’appareils et d’accessoires, certes, mais ils offrent une ambiance plus familiale.

Étape 3 : les installations

Si vous avez ciblé plusieurs centres, visitez chacun d’eux à l’heure à laquelle vous pensez vous y rendre. Les heures d’ouverture vous conviennent-elles ? Y a-t-il assez d’appareils pour réduire le temps d’attente au minimum ? Assurez-vous que l’endroit est propre, que les appareils sont variés et fonctionnels (si vous voyez plusieurs affiches « hors d’usage », ce n’est pas bon signe). Le centre est-il bien ventilé ? Jetez un coup d’œil à la piscine, aux vestiaires et aux douches. Sont-ils propres et bien entretenus ? Est-ce que la musique est trop forte ? L’ACE (American Council of Exercise) suggère de discuter avec des membres (sans la présence d’un employé) pour avoir leur opinion.

Étapes 4 : la programmation

Vérifiez si le centre offre une grande variété de programmes d’exercice en groupe, comme des cours de mise en forme, de vélo stationnaire (spinning), de , de Pilates, etc. L’abonnement comprend-il ces cours, ou bien les membres doivent-ils débourser encore de l’argent pour les suivre ?

Étape 5 : le personnel

Le centre est-il surveillé en tout temps par du personnel qualifié ? Y a-t-il assez d’intervenants en fonction de l’achalandage ? Demandez si les entraîneurs sont certifiés par une association reconnue (YMCA, Canfitpro, etc.) en plus d’avoir une formation en premiers soins. Lors de votre visite, les intervenants démontrent-ils de l’intérêt pour les clients ou discutent-ils entre eux… les bras croisés ? Le représentant vous a-t-il informé qu’avant de commencer votre entraînement, l’intervenant doit s’assurer de votre état physique en vous faisant remplir un questionnaire d’aptitude à l’activité physique (QAAP) ?

Étape 6 : vous avez des enfants ?

Y a-t-il un service de garde sur place ? Assurez-vous que ce service est disponible à l’heure qui vous convient et demandez s’il y a des frais additionnels pour en profiter. Prenez quelques minutes pour visiter la garderie et poser vos questions à la personne en poste.

 
Lisez la suite de cet article dans le numéro 34 (décembre 2009) du magazine Mieux-Être
Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This