Spa du mois – Clarins Skin Spa – Magazine Mieux-Être

Spa du mois – Clarins Skin Spa : un mariage heureux entre les plantes et vous

Dans un Clarins Skin Spa, on prend soin de vous avec , délicatesse et attention. Que vous y veniez pour des traitements pour le corps ou le visage, vous y vivrez véritable expérience d’enveloppement et de « cocooning ».

PAR LOUISE MOREAU

L’Institut Clarins a été fondé par Jacques Courtin Clarins, en 1954. Depuis son ouverture sur la rue Tronchet, à Paris, l’entreprise n’a cessé d’élargir ses effectifs à travers le monde. Aujourd’hui, au Canada seulement, la compagnie possède deux Clarins Skin Spa, un à Laval et l’autre à Toronto, et quatre Clarins Skin Spa Ambiance : un à Vancouver (chez Sears), un à Montréal (chez La Baie) et deux à Toronto. 

Le secret est dans les mains

À la suite de recherches médicales, Jacques Courtin Clarins a découvert que la manipulation du visage par le seul contact des mains avait des résultats nettement supérieurs aux traitements avec des appareils. Pour ce, il a donc créé une méthode esthétique où les mouvements des mains allaient aider à stimuler la circulation sanguine et le système lymphatique.

« On sait qu’avec l’âge, la peau perd de son élasticité et de sa jeunesse », explique Régine Perron, formatrice et coordonnatrice nationale de tous les Skin Spa et Skin Spa Ambiance de Clarins au Canada. « Avec les 80 mouvements des mains développés chez Clarins, on peut redonner à la peau une certaine jeunesse et un éclat. Chez nous, on utilise uniquement nos mains, ce sont nos outils de travail. Lorsqu’on englobe le visage avec les mains, c’est un véritable cocooning pour la cliente. »

Prendre soin des clients et leur donner une attention particulière font partie du concept qui règne dans tous les spas de Clarins. Les esthéticiennes qui arrivent chez Clarins avec leur formation personnelle reçoivent plusieurs semaines de formation supplémentaire. « Elles sont très surprises lorsqu’elles constatent que nous n’utilisons aucun pinceau, mais seulement nos mains, relate Régine Perron. On respecte vraiment l’écologie et la structure de la peau. On va adapter aussi la pression selon le type de peau ou la morphologie du visage de la cliente. Ce n’est pas un traitement agressif, mais il est tout de même performant. »

Dans le concept Clarins, on a même pensé à celles qui sont en attente d’une chirurgie esthétique. « Nous avons un traitement spécial, précise Mme Perron, qui prépare la peau tout en augmentant son élasticité et sa qualité pour qu’après la chirurgie, la personne ait un meilleur résultat lors de sa guérison. »

Lisez la suite de cet article dans le numéro 34 (décembre 2009) du magazine Mieux-Être
Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This