Thibodeau, Richard – Vous êtes ce que vous croyez

Vous êtes ce que vous croyez être !

Par Richard Thibodeau, auteur (juillet 2003)

Votre présent est le fruit de vos croyances passées et votre futur sera peut-être le fruit de vos croyances présentes. Pourquoi peut-être? Lorsque les croyances acquises au cours de l'enfance sont en opposition avec vos croyances actuelles, la quasi-totalité de votre énergie va se manifester sous la forme d' dualité entre votre passé et votre présent et vous n'aurez pas l'énergie requise pour combler vos besoins et réaliser vos rêves. Vous entendrez des expressions du genre: j'ai été pauvre toute ma vie, je ne vois pas comment je pourrais être plus riche maintenant; ma vie a été une suite de déceptions amoureuses, je ne vois pas comment je pourrais vivre une relation amoureuse véritable; chaque fois que j'essaie d'avoir une pensée heureuse, une autre pensée dans mon esprit me rabaisse; je n'ai jamais été apprécié étant jeune, alors quand quelqu'un m'apprécie, j'ai beaucoup de difficulté à accepter et à ressentir cette appréciation; je voudrais aller à l'intérieur de moi pour faire des changements, mais j'ai très peur de ce que je vais découvrir; je sais que c'est nécessaire si je veux cesser de vivre dans le passé et être plus heureuse, mais ça fait des années que j'hésite et que je n'arrive pas à passer à l'action.

Ces exemples démontrent une dualité entre les croyances présentes et celles du passé. Si nous n'avions aucune objection interne au bonheur, nous pourrions spontanément être heureux à l'intérieur de nous-même! La plupart des gens veulent être heureux et cependant peu d'entre eux y arrivent vraiment! Au cours d'une de mes conférences, j'ai demandé à chaque personne de répéter la phrase « Je choisi d'être heureux maintenant » J'ai obtenu des réponses telles que : ce n'est pas si simple que cela; je n'ai pas été heureux jusqu'à présent je ne vois pas comment je pourrais l'être maintenant; le bonheur n'est pas de ce monde; chaque bonheur a un prix à payer en malheur et je ne veux pas être malheureux; cet exercice est de l'enfantillage; le bonheur n'existe pas; d'autres ont ressenti de la tristesse, ou un vide! Tous ces gens ont réalisé qu'ils avaient des objections internes au bonheur! Bernard Voyer disait dans une entrevue télévisé que : « Le bonheur est la source de motivation qui m'a permis de gravir les plus hauts sommets au monde. » Nous savons également que personne n'a vraiment réussi sa vie en étant malheureux! Apprendre à être heureux est donc une clef à la réussite et à l'abondance. Si vous admettez cela, la question qui se pose alors est comment puis-je faire pour solutionner les facettes de moi qui s'opposent au bonheur ?…

Le subconscient est comme un village avec son maire et ses citoyens. Vous êtes le dirigeant de votre propre village intérieur. Si tous vos citoyens partagent vos croyances, valeurs et convictions vous êtes probablement une personne qui a ce qu'elle veut de la vie. Par contre si vos citoyens n'ont pas les mêmes croyances que vous, vous avez beau être le maire de votre village vous aurez beaucoup de problèmes. Les croyances de plusieurs de vos citoyens vont être en conflit avec les vôtres.

Dès l'instant de votre conception et tout au long de votre enfance, votre esprit a absorbé des milliers de croyances dans des centaines ou même des milliers de situations. Chacun de nous a absorbé, copié, modelé, appris tellement de croyances de son environnement culturel, religieux et familial, que le subconscient a dû les subdiviser en compartiments ou si vous préférez en ‘facettes de personnalités'.

Nous décrivons ces facettes de notre personnalité par des expression telles que : je suis mal à l'aise à recevoir des compliments; je me méfie des gens riches et qui ont du succès; l' me fait souffrir; j'ai tendance à me critiquer constamment; je suis très perfectionniste; je m'inquiète face au futur; je suis mal à l'aise face à ce que les autres pensent de moi; je m'invalide constamment; etc.

Imaginez maintenant que chacune de ces expressions reflète un personnage de notre village intérieur! Dans ce village il y a celui qui a du mal à recevoir des compliments; un autre personnage se méfie des gens riches; il y a celui qui a peur de parler en public; il y a le critiqueur, le perfectionniste et celui qui s'inquiète face au futur; etc. Il y a aussi des personnages plus positifs tels que : le courageux, le décisif, le créateur, le déterminé, l'humoriste, l'amoureux, le leader, le créatif, l'intuitif, le confiant, etc. Chacun de ces personnages intérieurs a son propre système de croyances et sa propre personnalité. Votre esprit est comme un village avec ses villageois!

Les blocages à la réalisation de soi se manifestent lorsque des croyances de certains de vos personnages internes sont en opposition à ce que vous croyez ou désirez aujourd'hui! L'expression ‘je veux mais' est un bon indicateur de cette dualité entre vous et des facettes de votre personnalité. C'est un indicateur d'un conflit entre vos croyances actuelles et les croyances que vous avez acquises au cours de votre enfance. Lorsque j'étais enfant, j'exprimais librement mes sentiments jusqu'au moment où mon père m'a fait comprendre vers l'âge de 6-7 ans qu'un homme ne doit pas avoir d'émotions. En fait disait-il : « Il n'y a que les gens faibles qui ont des émotions ». Puisque je ne voulais pas être un faible comme le disait mon père, j'avais appris à me couper de mes émotions afin d'être un homme vrai. Je l'ai fait pour obtenir la reconnaissance, l'amour et l'admiration de mon père. C'était une bonne décision jusqu'au jour où j'ai appris que d'avoir et d'exprimer des émotions était un signe de force et de maturité émotionnelle. J'ai aussi appris qu'il était fondamental de les vivre et de les partager pour vraiment réussir une relation amoureuse. C'est alors que j'ai découvert que j'avais deux facettes de ma personnalité en conflit l'une avec l'autre. Celle qui ne croit pas aux émotions et aux sentiments et celle qui veut les vivre pleinement et intensément!

En apprenant comment identifier et changer mes croyances limitatives, ces deux personnages sont devenus une seule et même force qui me permet d'exprimer ce que je ressens. Avec tous les changements de croyances périmées que j'ai fait, il est facile pour moi aujourd'hui de m'aimer, de m'apprécier et de partager mon amour envers ceux que j'aime. Pourtant, il y a eu un temps dans ma jeunesse ou c'était non seulement impossible, mais je n'y croyais même pas.

L'objectif d'un changement de croyances est de faire en sorte que tous vos personnages internes (facettes de personnalités) partagent des croyances qui se renforcent mutuellement afin de diriger leurs énergies dans la direction que vous voulez aujourd'hui. Pouvez-vous imaginer le maire du village recevoir un appui sans condition de tous ses villageois dans son désir d'avoir une vie plus heureuse et prospère? Pouvez-vous imaginer une entreprise ou chaque employé agit comme s'il était propriétaire de celle-ci et donne le meilleur de lui-même pour contribuer à sa réussite? Pouvez-vous imaginer toutes les facettes de votre esprit travailler dans la même direction? Une direction qui conduit à plus d'amour, de bonheur, de santé, de reconnaissance et de richesse dans votre vie présente et future?… Pouvez-vous imaginer votre esprit sans aucun conflit interne? C'est quelque chose qui peut maintenant être réalisé par un changement de croyances!

Vous pouvez être, faire et avoir tout ce que vous voulez de la vie si vous savez comment changer les croyances qui vous en ont empêchés jusqu'à maintenant. Pour ce faire il est nécessaire d'obtenir l'accord de chacun des personnages intérieurs concernés et d'aider ceux-ci à identifier et à changer les croyances qui n'ont plus leur utilité dans le présent. Il s'agit de remplacer les vieilles croyances restrictives par de nouvelles croyances mieux adaptées au moment présent. Une veille croyance est comme une paire de souliers que vous avez reçus à l'âge de 5 ans et que vous continuez de porter à l'âge adulte. Ces souliers qui étaient une source de confort à 5 ans sont devenus un frein à votre capacité à aller de l'avant à l'âge adulte.

Toutes nos croyances ont une solide raison d'être, cependant certaines d'entre elles qui étaient très utiles et positives au cours de l'enfance ne le sont plus à l'état adulte. Par exemple j'ai appris de ma famille à avoir peur des étrangers lorsque j'étais jeune, car elle voulait me protéger des dangers. Cependant, en tant qu'adulte cette croyance est devenue une nuisance parce que j'ai maintenant du discernement et que je peux aisément faire la différence entre une personne dont les intentions sont bonnes et une autre dont les intentions sont mauvaises! Lorsque j'étais jeune j'ai appris que tous les gens qui réussissent étaient forcément malhonnêtes. Cette croyance m'a empêché de vraiment avoir du succès durant des années, jusqu'au moment où j'ai découvert et changé celle-ci!

Comment reconnaître nos croyances périmées? Elles se manifestent principalement sous deux formes : sous la forme de peurs diverses dont les plus répandues sont : la peur de perdre, la peur de l'inconnu; la peur du changement; la peur de se tromper; la peur du futur; la peur d'être blessé; la peur de se faire avoir; la peur des responsabilités et la peur de ce que pensent les autres… Ces peurs vont souvent se présenter sous forme d'hésitation et d'inaction; une vision confuse du futur et sous forme d'inquiétude!

Les croyances périmées se manifestent également sous la forme d'une opposition intérieure à ce que vous voulez être, faire et avoir. « Chaque fois que je veux investir sur mon mieux-être mentionne Bernard, j'ai une partie de moi (facette de ma personnalité) qui me fait sentir coupable; une autre me fait sentir que j'en vaux pas la peine; une autre me dit que c'est trop cher; une autre enclenche une critique interne sur le droit de prendre soin de moi… Finalement je renonce à investir sur mon mieux être; je reste pris avec mes limitations; rien ne change dans ma vie et je continue à revivre encore et encore les mêmes vieux problèmes et à me plaindre de ce qui ne vas pas, tel un grand cercle qui me ramène constamment au point de départ! »

Apprendre à changer vos croyances élimine les dualités et conflits internes et augmente l'énergie disponible pour combler vos besoins, réaliser vos rêves et désirs et pour vivre votre vie comme vous le voulez vraiment. Lorsque vous n'avez plus de conflits intérieurs votre efficacité à être ce que vous voulez être, à faire ce que vous désirez et à obtenir ce que vous voulez de la vie est beaucoup plus puissante! Ça n'a pas de prix!

Richard Thibodeau

Auteur, conseiller en DRH

Courriel : richard.thibodeau@croyancesdebase.com

Author: Richard Thibodeau

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This