Rêver…

        Rêve, jeune ambitieux                      Le rêve est chaleur         Rêve de tous tes vœux                      Le rêve est...

Read More

Yin et Yang,

En pleine introspection censée me délivrer Une voix aux tonalités amère m’hypnotise Et me traîne près d’une foule à l’allure désœuvrée Le hasard est plein d’espoirs. Leçon bien apprise  «  Un jour bien, un jour mal », rabâche un vieux berger Aux badauds éreintés par la...

Read More

A mes enfants…

Poème à Hugo, Honorable héritier du devenir Usurpe au lâche présent un bel avenir Grandissime conquérant de l’aimant, songe Ornemente l’azur de tes beaux mensonges     Poème à Zoé,     Zénith de la Splendeur Oriflamme du Bonheur Eclabousse la Laideur    Poème à Lou,     Lumineuse bougie...

Read More

Il est des Enfants…

En hommage à Me Tinga-Frédéric PACERE -Burkina Fasso- Il est des Enfants Victimes d’Etats Unis nécrophiles Sans pitié pour les vies infantiles Il est des Enfants Boucs émissaires de bourreaux cruels Qui tuent sans peur ceux qui s’émerveillent Il est des Enfants Qui un temps aiment vivre dans l’insouciance Et qui pourrissent dans l’indifférence Il est des...

Read More

C’est drôle l’amour ! Conte à l’intention de celles et ceux qui doutent.

   "Tout est mystère dans l'Amour." Jean de La Fontaine   Me voilà à peine sorti du bureau que je me retrouve assis au côté d’une dame usée par les soucis existentiels et la biture continuelle. J’aurais pu poursuivre mon trottoir et rentrer chez moi me délasser. J’aurais pu, mais je ne l’ai pas fait et j’en suis sacrément...

Read More

Salomé, Jacques – Poème « Il est des livres… »

Il est des livres… Il est des livres si sensibles qu'ils vous donnent le sentiment d'être plus intelligent… Il en est d'autres chargés de passions qui vous rendent plus savant, ou qui vous donnent le goût de voyager jusqu'aux rires des étoiles… Et d'autres encore si accordés à l'imprévisible qu'ils vont vous faire rêver...

Read More

Salomé, Jacques – Poème « Il y a… »

Il y a … Il y a en chacun de nous un lieu ouvert, à l'accueil de l'imprévisible, au surgissement des miracles étonnés de la vie. Peut-être est-ce le souvenir d'un espace ancien fragile comme un souffle, où le temps et l'espace n'existait pas ! Peut-être est -ce une trace de la survivance pudique de notre unité perdue, du temps où nous...

Read More

Pin It on Pinterest